Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Chercher le meilleur rendement

Crédit: © plainpicture / OJO

Si vous avez du temps devant vous, les actions peuvent tonifier le rendement de vos placements, à condition de choisir un mode de gestion véritablement adapté au moyen / long terme…

Mettre des actions dans son Patrimoine… mais pas n’importe comment

Les actions permettent d’améliorer le rendement de son épargne à moyen / long terme. Sur la durée, elles peuvent rapporter en moyenne deux à trois points de plus par an que les obligations. Mais à court terme elles connaissent des soubresauts imprévisibles et importants, à la hausse comme à la baisse. Le placement en actions n’est donc raisonnable, et intéressant, que si l’on dispose de temps devant soi. Dans le cas contraire, il s’agit davantage d'une spéculation entrainant un fort risque de perte en capital.

Il existe plusieurs manières d'inclure des actions dans son patrimoine : en achetant directement des titres ou en optant pour une gestion « déléguée » au travers d’une SICAV, d’un FCP ou d’un gestionnaire privé. Mais le choix des actions à privilégier s’avère dans les faits extrêmement hasardeux et complexe, y compris pour les gestionnaires d’actifs professionnels qui peuvent également commettre des erreurs de jugement. En cherchant des « pépites » on risque aussi de trouver des « cailloux »…

Une autre approche existe, dont l’efficacité a maintes fois été prouvée par les faits et sur la durée : la gestion indicielle. Il s’agit dans ce cas de répliquer la performance d’un indice constitué, par construction, des plus «grandes valeurs» d'un marché. Alors pourquoi ajouter au risque "actions" un risque de mauvaise gestion ?

Battre l'indice...une quête difficile et incertaine !

L’approche GRESHAM Banque Privée