Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Réemployer des capitaux démembrés

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Votre profil et vos besoins

La solution conseillée et ses avantages

En pratique

Suite au décès de André, son épouse Lucienne et ses enfants Roland et Julie choisissent de souscrire deux contrats de capitalisation pour réemployer les actifs démembrés issus d’un contrat d’assurance vie.

ACTIFS DÉMEMBRÉS
Valeur : 1 500 000 €
Usufruit
LUCIENNE
Nus-Propriétaires
JULIE ET ROLAND
L’indivision n’étant pas possible sur un contrat de capitalisation,
il convient de souscrire autant de contrats
que de couple usufruitier/nue-propriétaire.
Contrat 
Capitalisation 1 
750 000€
Usufruitier : Lucienne
Nu-propriétaire n°1 : Julie
Contrat
Capitalisation 2
750 000€
Usufruitier : Lucienne
Nu-propriétaire n°2 : Roland

En cas de décès
Au moment du décès de l'usufruitier, le nu-propriétaire devient plein propriétaire. Dès lors, le nu-propriétaire devient souscripteur unique du contrat de capitalisation, sans droits de successions supplémentaires. Il conserve également l’antériorité fiscale du contrat et les avantages fiscaux qu’elle procure.
Si le nu-propriétaire prédécède avant l'usufruitier, alors la nue-propriété du contrat revient aux héritiers du nu-propriétaire ou à leurs héritiers qui viennent en représentation.

En cas de rachat total ou au dénouement du contrat
Lorsque l’usufruitier et le nu-propriétaire conviennent d'un commun accord de racheter le contrat de capitalisation, la valeur du contrat est partagée entre les souscripteurs. Dans ce cas, les avantages successoraux sont perdus.

Hypothèses

Les exemples de cette partie ont été élaborés avec les hypothèses et les investissements suivants:
- Contrat de Capitalisation Concordances 4 - GRESHAM : Contrat de capitalisation multi-support sans frais d’entrée
- Hypothèse de taux d'inflation : 1,5 %.
- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
- Les produits présentent des risques en capital.