Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Préparer sa retraite et sécuriser son épargne immobilière

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Votre profil et vos besoins

La solution conseillée et ses avantages

En pratique

Sophie et Christian investissent dans un studio avec parking dans les Hauts de-Seine. Le prix d’achat de la nue-propriété est de 100 000 € (60 % de la pleine propriété). Pour réaliser cette acquisition, le couple contracte un emprunt amortissable sur 15 ans (soit la durée du démembrement), à un taux fixe de 3 %. Pendant ces 15 ans, ils ne touchent pas de loyers.
Au final, leur effort d’épargne se porte à environ 690 € par mois(coût du crédit de 24 305 €).
Pendant toute la période d’investissement en nue-propriété, le couple épargne ainsi pour sa retraite de façon sereine sans aléas locatifs, soucis de gestion et frais d’entretien ou de travaux.
En cas de besoin, Sophie et Christian peuvent revendre cette nue-propriété sur un marché secondaire.
Au terme des 15 ans, le couple devient automatiquement plein propriétaire du bien valorisé. Ainsi, en partant de l’hypothèse que le marché connait une inflation de 1,5 %, la valeur estimée du bien lors de la récupération de la pleine propriété est de 208 413 €. Ils auront donc fait un gain de 84 108 € par rapport à leur investissement initial, déduction faite du coût de leur crédit.

Montant de l'acquisition en nue-propriétéValeur du bien en pleine propriété (NP/60 %)Valorisation potentielle à terme après reconstitution automatique de la pleine propriété
- 1,5 % d’inflation
- 0 % de revalorisation immobilière
Gain potentiel au bout de 15 ans en cas de revente à termeEffort d'épargne mensuel
prêt amortissable à 3% sur 15 ans
100 000 €  166 700€ 208 413 € 84 108 € 690 €

Pour s’assurer un complément de revenus à la retraite, Sophie et Christian pourront soit vendre le bien et placer l’argent, soit le louer. En admettant qu’ils choisissent cette dernière solution, et en se basant sur une hypothèse de rendement brut de 3,9 %, le complément de revenus annuel sera ainsi de
8 128 €.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Christian et Sophie bénéficient, sur toute la période d’investissement, d’un double effet de levier, en dehors de toute réévaluation immobilière :

  • Une valorisation mécanique et “contemplative”, qui résulte de la récupération contractuelle de la pleine propriété
  • Une valorisation économique potentielle liée à l’inflation sur toute la durée de l’investissement

Hypothèses

Les exemples de cette partie ont été élaborés avec les hypothèses et les investissements suivants:
- Hypothèse de taux d'inflation : 1,5 %.
- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les produits présentent des risques en capital.