Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Optimiser sa transmission de patrimoine par un contrat d'assurance vie

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Votre profil et vos besoins

La solution conseillée et ses avantages

La solution conseillée :

Un démembrement de la clause bénéficiare du contrat d'assurance-vie.

Les avantages :

  • Protéger son conjoint.
  • Optimiser la transmission de son patrimoine à ses enfants, en maintenant une créance au profit de ses enfants (le mécanisme est reconnu et toléré par l'administration fiscale).

Les risques :

  • Un risque d'abus de droit si le montage est réalisé uniquement dans un intérêt fiscal sans intérêt civil d’optimisation.
  • Un risque de dilapidation du capital par le conjoint quasi-usufruitier. C’est pourquoi cette solution n’est pas préconisée lorsque le conjoint est beaucoup plus jeune que l’assuré (dans le cas d’un remariage par exemple).

En pratique

Hypothèses

Les exemples de cette partie ont été élaborés avec les hypothèses et les investissements suivants:
- Contrat d’assurance vie Concordances 4 – GRESHAM : Contrat individuel multi-support sans frais d’entrée. Rendement annuel estimé : 2,5 % (allocation prudente 70 % fonds en euros / 30 % en UC)
- Hypothèse de taux d'inflation : 1,5 %.
- Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
- Les produits présentent des risques en capital.