Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

0 % de frais de versement sur vos placements

Parce que votre patrimoine doit fructifier dès la souscription, vous bénéficiez de 0 % de frais de versement et de 0 € de droits d’entrée sur l'ensemble des placements hors supports immobiliers.

Tenir compte des frais pour bien choisir son placement et juger des performances

Les frais de gestion sont prélevés sur l’épargne acquise

Les frais ne manquent pas, pesant lourdement sur la rentabilité finale de votre investissement : frais de dossier ou d’ouverture, frais à payer sur chaque versement, frais de gestion importants, pénalités de sortie… Et même les contrats sans frais d’entrée peuvent réserver quelques surprises : en général, les performances annuelles annoncées tiennent compte des frais de gestion, en particulier pour l’assurance vie. Cependant, dans le cas d’un contrat multisupports ces frais peuvent être appliqués à deux niveaux : dans le contrat lui-même et à l’intérieur des SICAV et FCP qui servent de supports. Ceux-ci approchent les 2 % par an (en moyenne 1,66 % TTC au 1er janvier 2014 pour la catégorie MorningStar: Eurozone Large-Cap Equity) en plus des 0,60 à 1 % de frais de gestion sur le contrat d’assurance vie lui-même !

Si certains justifient le montant de ces frais par leurs conseils, d’autres malheureusement laissent les épargnants livrés à eux-mêmes, sans véritable aide pour bien gérer leur patrimoine.

Il ne sert donc à rien de se focaliser sur les seuls frais de gestion du contrat si on oublie ceux, bien supérieurs, prélevés à l’intérieur des supports.

Chez GRESHAM Banque Privée, les frais de gestion sont de 1 % sur les contrats d’assurance vie et au maximum de 1,20 % TTC sur les SICAV et FCP et de 1,6% sur l'unité de compte investie dans la SCI. Le total des frais de gestion est donc très inférieur à ceux habituellement rencontrés sur le marché.

Aux frais de gestion, il faut ajouter les frais d’entrée ponctionnés à chaque versement

0 % de frais de versement chez GRESHAM Banque Privée : comment et pourquoi ?

Les frais liés à l’immobilier