Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Actualités des marchés financiers, Octobre 2016.

Panorama économique

Zoom sur l'allocation d'actifs

ACTIONS : un paysage contrasté

  • Les actions européennes, moins avancées dans le cycle économique, sont plus attractives en termes de valorisation que les actions américaines et présentent un plus fort potentiel de hausse. Mais le calendrier politique est chargé en Europe.
  • Incertitudes sur les actions au Royaume-Uni suite au Brexit.
  • L’environnement est délicat pour les sociétés japonaises dans un contexte d’appréciation du Yen.

OBLIGATIONS : des plus bas historiques

  • Taux souverains : les taux européens sont à leurs plus bas historiques. Les fondamentaux (croissance modeste et désinflation) ne militent pas en faveur de taux beaucoup plus élevés ; Seule une accélération plus forte que prévu de l’inflation pourrait entraîner les taux à la hausse, ce qui n’est pas d’actualité. La politique monétaire des banques centrales restent l’élément clé de l’évolution des marchés obligataires.
  • Obligation d’entreprises : dans le contexte de taux bas, le crédit, soutenu par la BCE, offre un supplément de rendement significatif. Par ailleurs la bonne santé financière des entreprises et le faible taux de défaut rendent le crédit attractif.

DEVISE : un environnement volatil

  • La parité Euro/Dollar évolue toujours dans une fourchette comprise entre 1,10 et 1,15. Les prochaines décisions des banques centrales en Europe et aux États-Unis pourraient faire évoluer cette fourchette.
  • La monnaie britannique continue de subir de fortes pressions dues aux inquiétudes des marchés. La livre devrait connaître une longue période d’instabilité et de baisse en raison du Brexit.

En synthèse