Actualités des marchés financiers, novembre 2017.

Vocation de la présente communication : elle a été produite par GRESHAM afin de partager sa vision de long terme. Cette vision ne peut à elle seule permettre d’établir une allocation d’actifs. En effet, composer un portefeuille sur la base de ce document ne saurait aboutir à une solution optimisée ni même diversifiée au regard du couple rendement/risque. Par ailleurs, il est important de prendre en compte les spécificités des investisseurs : l’horizon de placement, l’aversion au risque, la diversification de ses avoirs, avant toute recommandation. Ainsi, la présente communication ne peut constituer un conseil en investissement ou une recommandation en vue d’acheter ou de vendre des actifs.

Panorama économique

Zoom sur l'allocation d'actifs

En synthèse

Perspectives économiques :

  • États-Unis : La croissance eset restée dynamique malgré les ouragans et les indicateurs avancés sont au plus haut.
  • Zone Euro : Le maintien des indicateurs avancés à des niveaux élevés montre que le dernier trimestre devrait être dynamique en Zone Euro. L'inflation ne devrait pas accélérer d'ici la fin de l'année. La BCE n'enclenchera pas de cycle de hausse des taux avant 2019.

Vues sur les marchés financiers :

Actions

  • Les valorisations jouent en faveur des actions européennes, la macroéconomie et les résultats des entreprises suivent toujours une tendance positive ;
  • Aux Etats-Unis, les nombreuses incertitudes politiques et le prix des actions incitent toujours à la prudence ;
  • Au Japon, la croissance se maintient et les perspectives sont positives, les résultats sont dynamiques. La force du Yen marque un point négatif ;
  • De très fortes incertitudes entourent l’économie britannique.

Obligations (Taux et crédit)

  • Crédit : le crédit devrait continuer à bien se tenir.
  • Taux souverains : On devrait noter une perspective haussière sur les taux longs en 2017.

Devises

Le dollar a repris de la vigeur en octobre face à l'euro, aidé par les annonces de la Banque centrale européenne.

Recommandation d’allocation :

Un positionnement prudent sur les taux souverains, et neutre en ce qui concerne le crédit. Globalement le contexte est neutre sur les actions, particulièrement pour les valeurs européennes et japonaises. Prudence avec les actions américaines et britanniques. Un positionnement sectoriel équilibré avec un biais cyclique est préférable pour la fin d’année.