Les plus beaux patrimoines
se façonnent dans l'exigence

Actualités des marchés financiers, novembre 2016

Panorama économique

Zoom sur les élections aux États-Unis

Zoom sur l'allocation d'actifs

Actions : une fin d'année attendue volatile, ponctuée par un calendrier chargé.

  • Malgré la dégradation des fondamentaux des entreprises (les marges des entreprises notamment), les actions américaines apparaissent plus stables à court / moyen terme
  • Les actions européennes, moins avancées dans le cycle économique, sont plus attractives en termes de valorisation que les actions américaines et présentent un plus fort potentiel de hausse. Mais le calendrier politique est chargé en Europe.
  • L'environnement est délicat pour les sociétés japonaises dans un contexte d'appréciation du Yen.

Actions sectorielles

  • Volatilité importante sur les indice en octobre. Depuis le début de l'année en euro, les États-Unis et le Japon affichent les meilleures performances (+4,9 % et6,5 % respectivement), contre -2,9 % pour l'Europe et -5,1 % pour le Royaume-Uni.
  • Les valorisations des marchés actions sont attractives en Europe, moins aux États-Unis, malgré la surperformance de l'Europe en octobre.
  • Néanmoins, les marchés actions devraient rester volatils avec un calendrier chargé (élection américaine, référendum italien, réunion de banques centrales, etc...). Les actions américaines résistent bien mieux à ce phénomène.
  • Suprise positive de l'orre de 5 % sur les résultats en Europe et aux États-Unis et de plus de 15 % au Royaume-Uni et au Japon, mais les attentes sont basses sur 2016 et restent élevées sur 2017 et2018.
  • Décollecte importante en Europe sur les fonds actions depuis le début de l'année. Aux États-Unis, les rachats d'actions sont en baisse mais restent sur un niveau élevé.

Actions géographiques

  • Les indices sectoriels terminent globalement  en retrait en octobre. Les valeurs financières rattrapent leur perte de septembre affichent la seule performance positive (+2,06 %) soutenue par des résultats en forte hausse et un retour de l'attrait des investisseurs pour les bancaires et le secteur des assurances (hausse des taux). La santé affiche le plus gros retrait sur le mois, pénalisée comme attendue, par les élections américaines.
  • L'activité de fusion acquisition soutient le marché en octobre, de retour sur des plus hauts annuels. On notera le retour des deals dans le secteur des Telecoms en octobre.
  • Les résultats publiés sont globalement au-dessus des attentes et devraient continuer à progresser pour les secteurs les plus défensifs et la consommation. L'amélioration pour les autres secteurs est attendue à partir du 1er trimestre 2017.
  • En termes de valorisation, les secteurs des telecoms, de la santé et les valeurs de consommation cycliques européennes sont toujours attractifs.

Devise : un environnement volatil

  • La parité Euro / Dollar semble solidement installée dans une fourchette comprise entre 1,10 et 1,15.

En synthèse